jeudi 19 avril 2018

Nos (més)aventures avec les Douanes et Transports en Norvège

Nous ne savions pas...
Tout d'abord Il nous a fallu nous faire livrer ici plusieurs paquets: une ancre Spade, et d'autres fournitures . Et cela ne s'est pas du tout déroulé comme prévu. 
1-Pour l'ancre, j'avais payé des frais de transport au moment de la commande. Mais tout était faux
-le constructeur de l'ancre  a payé en fait 150,47€ de frais de port, et 45,80€ de prestation de douane export. 
-Le transporteur Kuehne et Nagel  a rajouté 
"spedisjon" = Custom related handling charges  625 NOK
"Fortolling import" = dedouanement importation 525 NOK
"moms informasjon pliktig" =information sur la tva 75 NOK
soit un total de 1495,00NOK

2-Les deux paquets d'un autre  fournisseur Français
l'un ,valeur déclarée 20 € est arrivé avec un certificat de circulation des marchandises (Douanes Fr) et un "ankomstmelding" du transporteur que j'ai dù aller faire viser aux Douanes de Tromsø, puis le renvoyer au transporteur Nortrail, qui m'a renvoyé une facture supplémentaire de 
"tollansvarsgebyr" = Custom Liability fee  de 564 NOK
"advisering"   de 413 NOK
"vareavgift/isps " = transport du paquet au port  de 178 NOK
soit un total de 1155 NOK 
A noter l'absence de rapport entre le prix de la marchandise et les frais . Heureusement les contacts téléphoniques ou mails sont très courtois et instructifs!

l'autre paquet  valeur 165 € a subi le mème trajet aux Douanes puis retour au transporteur, et la deuxième facture a été identique. 


3-Ensuite je voulais connaitre l'incidence de notre escapade en Svalbard sur  les possibilité de séjour en Norvège.
Le bateau  a droit à un an de séjour sur le"sol" Norvégien, renouvelable une seule fois.
Je pensais que, le Svalbard etant séparé de la Norvège (gouverneur , Douanes différentes)  remettait les compteurs à zero.
mais je nai pu avoir aucune réponse franche, ni par mail, ni directement sur place, juste ceci, un peu sybillin.
 ---
Hi!
When storing your boat in North of Norway, it is considered that a trip to Svalbard and the sea around is enough to be authorized to another period to store your boat in Norway. The long coastline of Norway makes it difficult to reach another country's territory from North of Norway. You have to send a message to us at the end of this storing, and a new application after that.
--- 
Nous partons a priori le 1 juillet pour le Nord. A notre retour: autorisation pour an, ou deux ??  

Conclusion de tout çà: vive l'Europe!

 

dimanche 15 avril 2018

Préparation Svalbard

Un nouveau rève commence! On vise haut: le 79ème nord et le Svalbard .
Pour faire un peu connaissance avec ce territoire étrange: http://www.svalbard.fr/


-Formalités administratives
Le Gouverneur du Svalbard est très attaché aux formalités pour protéger son territoire.On peut lire d'abord  http://www.sysselmannen.no/en/Visitors/Planning-a-trip/ 

A- notifier le "travel Plan" ici  en remplissant le formulaire
B-posséder obligatoirement une assurance spéciale couvrant la zone avec certificat en Anglais ,
C-la Registration Card est donnée après visa de l'Assurance, et doit pouvoir ètre présentée partout . Elle doit ètre obligatoirement rendue en fin de croisière
D-Pour la Sécurité: une balise EPIRB  et un AIS dont les coordonnées sont transmises au Gouverneur. Un Iridium est conseillé, il n'y a pas d'internet et parfois les portables ne passent pas ou  doivent ètre coupés.
E-Un fusil de gros calibre (.308) est obligatoire, et passe d'abord par un apprentissage en club de tir (Merci Fabrice!) , une demande d'autorisation  ici avec un extrait de casier traduit en Anglais et certifié.Puis location   ici .Reserver à l'avance. Un flare gun est très conseillé. La réglementation sur les ours doit ètre connue : lire ici  
F -Les soins éventuels peuvent couter cher: la carte europeenne d'Assurance Maladie marche en Norvège; mème si nous ne sommes pas en Europe, nous sommes en Schengen.
G- il faut aussi paye rune taxe environnementale  150 NOK/personne/entrée possible par internet



-préparation de Cybèle
-révision) du moteur, nettoyage de l'échangeur, pas fait depuis 2000 heures. Quelques surprises, je ferai un billet.
-on en profite pour changer  le coude d'échappement, dont j'avais le spare, et changer le coolant
-à faire , réglage du groupe électrogène pour qu'il fournisse exactement du 50Hz
-bien sùr, changements huiles et  filtres.
-j'embarque des spares pour les 2 moteurs
-remplacement de l'ancre Delta 25kg pour une Spade 25kg. A venir: une ligne textile de 50m pour rabouter aux 50m de chaine, car certains mouillages font 15 m de fond.
-re-couture des points de drisse des 2 focs
-il faudra monter au màt pour contrôle du gréément, mais pas à Skattøra car de temps en temps grosse gite du fait des vagues des cargos!


-documents et cartes
-L'ancienne (2015) carte Europe du traceur Raymarine s'arrètait à l'ile aux Ours. Seule solution , acheter la carte Norvège XG49 en format mini-SD, qui va jusqu 'au 80ème Mais attention certaines zones sont peu cartographiées.
-plus compliqué encore, pour les Ipad cette carte n'existe pas.Le  remarquable service clients de  Navionics m'a donné la solution:
     1-télécharger Navionics Boating Mers et Lacs
     2- à partir de cette base, télécharger la carte Norvège, qui alors couvre la mème zone que le traceur.
-Il y a encore pour Ipad (non essayé) le soft  Isailor gratuit, puis télécharger la carte Russe http://www.isailor.us/folios/index.htm#NOR3000


-Un très bon guide de Jon Amstrup: Sail to Svalbard (Skagerrak Forlag) sur Amazon, en anglais .
-Le Norwegian Cruising Guide vol 8
-Quelques pages dans le guide Imray Norway de Judy Lomax
-le volume 7 en anglais du Den Norske Los, téléchargeable gratuitement, et qui contient une foule de détails dont les marées, les courants de surface, les différentes sortes de glace, et mème un glossaire Norvégien-Anglais
-Marées:https://www.kartverket.no/globalassets/nautiske-publikasjoner/tidevannstabeller-norske-kyst-svalbard-2018.pdf 
-L'excellent Barents Watch ne couvre hélàs pas la zone Svalbard, on fera attention aux courants.

-
Autres matériels
-les vètements de travail waterproof Helly-Hansen (qu'on a achetés à Bergen) sont très confortables et beaucoup moins chers que les ensembles spécial plaisance. En plus  HH les remplacent si défaut ou problème! (cas vécu par une correspondante)
-problème des gants: il en faut plusieurs paires pour en avoir toujour secs. Je vais essayer les gants de pècheur
-plusieurs VHF portables pour communication terre-voilier. Plusieurs paires de jumelles.
-un Iridium pour réception de cartes météo et des glaces. le Iridium Go semble très intéressant mais j'ai déjà un 9575, et trop de frais.

-deux Survival Suits Ursuit © trouvés au Nautic de Paris, venant de Finlande, pas chères et seulement 1 kg chaque
-de solides appareils photos ! Je regrette de ne pouvoir avoir un drone pour ces paysages fantastiques!
Météo
-Yr.no quand on a internet
-Météo  gribs sur Ipad (Weather 4D Pro ) reçue par Iridium et AxcessPoint
-Il est souhaitable de recevoir les cartes des glaces http://polarview.met.no/ avec un système de compression des images pour les recevoir aussi par iridium: travail en cours .

Sur place à Longyearbyen ,
- il faut voir le Gouverneur pour visa, et pour les cartes des "Areas with Access Restrictions"
-aller chercher fusil et munitions (qui sont reprises au retour)
-Demander un permis d'acheter ( en duty free) des alcools
-sans doute acheter un flare gun qui pourra resservir
-refaire le plein de gazole car à ma connaissance il n'y a que 2 ports pour s'approvisionner: Longyearbyen et Ny Alesund et nous avons 3 consommateurs : moteur+chauffage+groupe.

vendredi 30 mars 2018

Ça avance


D'abord il a fallu 3 jours pour remettre en marche le poêle: j'ai intégré dans le circuit de GO un filtre pour récupérer les boues du réservoir,  après avoir trouvé un tuyau compatible. Tout marche enfin!

On commence à dégager au marteau la gangue de glace sous la neige du pont, gangue épaisse et surtout très lourde: la flottaison va remonter de plusieurs centimètres!


samedi 24 mars 2018

Après l'hypothermie, la réanimation lente.

Hello World! Nous revoilà!
Cybèle nous a attendus depuis 5 longs mois. Elle sommeillait sous son grand taud. Elle a subi des chutes de neige en fin d'année dernière, puis du froid sans neige, inhabituel ici. Puis comme pour nous accueillir elle a revêtu un beau manteau blanc au cours d'une belle tempête de neige inattendue.


vendredi 23 mars 2018

Le sens marin selon John et Phillys de Morgan's Cloud ©




Une fois n'est pas coutume, je traduis une partie d'un remarquable texte sur le sens marin "Seamanship" publié sur le remarquable site de Morgan's Cloud: Attainable Adventure Cruising, avec leur accord. J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de ce site, et que la très modique contribution annuelle était largement amortie par la richesse des informations recueillies.

  • -les "big five"
  1. Keep the water out.
  2. Keep the crew on the boat.
  3. Keep the keel side down.
  4. Keep the mast up.
  5. Keep the rudder on.
  • -ce qui prend 5 minutes au port peut prendre 1 heure en mer voire ètre impossible dans le mauvais temps
  • -toujours être loin de la côte sous le vent
  • -ce qui est simple est souvent mieux que ce qui est compliqué
  • -ne rien rajouter sur le pont qui puisse handicaper l'usage du gréement et des voiles
  • -antidérapant partout où on peut mettre le pied, et chaussures systématiques
  • -le mouillage doit être fait de telle sorte qu'on puisse supporter un coup de vent.Toujours savoir le cap pour sortir d'un mouillage
  • -quand on commence à penser à un ris, il est temps de le prendre
  • -à la mer, repos dès qu'on peut
  • -good food: provisions et cooking. Pas d'alcool en mer ni le jour avant le départ
  • -analyse météo
  • -good care of the engine+++
  • -toujours une bonne ancre à poste , pouvant être sortie en moins d'une minute
  • -la voie facile n'est pas toujours la meilleure, mais d'un autre côté ne pas agir juste pour diminuer l'anxiété
  • -ne pas confondre l'inconfort (ex:nuit en mer) et le danger (ex:approche de la terre)
  • -on est souvent plus en sécurité au large que près de la côte
  • -en cas d'urgence, il est souvent meilleur de réfléchir avant d'agir
  • -Pas d'approche de nuit d'un port inconnu
  • -toujours prendre un cap au vent de la destination
  • -couteaux affutés et prêts partout: à la ceinture, sur les balcons et à la barre
  • -l'accident le plus grave: MOB: "le bord du bateau est une falaise de 500 pieds"
-

mardi 27 février 2018

Pirate nous a quittés

Merci
Merci ,un soir  il y a 18 ans, d'avoir choisi les genoux de la Skippette pour entrer dans sa vie et n'en plus sortir
Merci de nous avoir permis de nous rencontrer , elle et moi, par un hasard-destin (?) orienté par mes super-infirmières.
Merci de nous avoir accompagné dans cette virée de 12000 milles à la voile dans des coins inhabituels pour un chat, mais aussi en avion si souvent, en voiture, en vélo, en sac à dos....
Merci  pour toutes les caresses et marques d'amour, les regards, la chaleur, ta présence attentive pendant nos repas et nos veilles, 
Merci d'avoir été si attachant que tous nos amis tombaient amoureux de toi, à commencer par Pascale, ta véto préférée, mais aussi Claude, Clive, Björn, Taïna,Fabienne et Pol, Sylvie,(j'en oublie plein) et tous ceux qui  sont venus à bord, mème les allergiques aux chats!

Pardon pour tous les mauvais temps supportés , le froid, les chutes à la mer, le ( rare) mal de mer, la perte de tes repères quand nous bougions le bateau sans te prévenir.

Tu es arrivé dans nos vies sans bruit, sans déranger, tu nous as beaucoup donné et peu demandé 

Et puis ce jour tu es parti, sans bruit, sans rien demander, fatigué par cette vie très (trop) riche, ces maladies , malgré les très bons soins de ton amie Pascale K. Tu t'es endormi doucement, sans bruit, après un dernier regard : je veux croire qu'il nous disait merci.
Maintenant tu reposes en paix, le Ciel n'a pas pleuré mais t'a envoyé un peu de neige ...Ce soir il fait trop froid sans toi.
La place que tu as prise dans nos cœurs est trop grande pour t'oublier. Tu resteras inscrit sur le rôle d'équipage de Cybèle tant qu'elle flottera, et dans notre mémoire à jamais.Tu ne seras pas remplacé: qui , à part toi, pourrait supporter notre vie nomade?
Nous allons repartir en Mer, sans toi physiquement mais avec ta mémoire qui sera toujours présente.
Merci

lundi 19 février 2018

Flash Spécial!

Que se passe-t’il chez Cybèle 17?



de notre correspondant permanent à Bénodet




La NSA (National Security Agengy) a intercepté des mails suspects provenant de l’Equipage de Cybèle 17 , à la suite de l’utilisation de 2 mots clés surveillés : Rifle (fusil) et Ammunition (munitions). Du coup elle a découvert des contacts répétés et suivis avec un gouvernement étranger, et , pire, une demande d’apprentissage de l’usage d’armes à feu de gros calibre auprès d’un club de tir Français.


Selon une dépèche de l’AFP une enquète a été diligentée par la DGSE , et a permis de découvrir les préparatifs d’une expédition très suspecte : demande de changement d’assurance, construction d’une ancre très spéciale dérivée de la classique Spade, stock de pièces détachées, combinaisons de survie, de très nombreuses documentations sur des voyages pour une destination inconnue, deux nouveaux logiciels de navigation, des manuels techniques…


Le décodage et l’épluchage des pages Facebook des deux navigateurs fait apparaître des contacts multiples et très récents avec le Quebec, la France, mais aussi la Suède, la Norvège, la Finlande, la Sicile, utilisant parfois des mots-codes comme « happy Birthday » ou « enjoy » qui doivent certainement cacher une autre signification.


Il y a certainement anguille sous roche, d’autant que le bateau de ces deux suspects est déjà à Tromsø. Plusieurs indices font suspecter un départ prochain, car des billets d’avion ont été répérés dans  les ordinateurs de SAS.Les plus fins limiers de la DGSE sont sur la piste de ces dangereux récidivistes : leur bateau a quitté les eaux territoriales depuis 5 ans et n’est jamais revenu  !Tout à fait suspect quand on connait toutes les qualités de notre beau pays!De plus le blog du Skipper montre des préoccupations suspectes: Homme à la Mer, Briefing de sécurité, et nous avons pu consulter les brouillons de la suite , qui sont de la même veine. Or dans Plaisance il y a "Plaisir"!

Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de l’enquète, au suspense insoutenable !

vendredi 9 février 2018

Briefing de sécurité sur Cybèle 17

Avant de partir quand nous embarquons un nouvel équipage, ou parfois pour nous remettre en mémoire les procédures, il semble bon de formaliser une réunion d'infos sur la sécurité à bord, comme pour un avion qui va décoller.


 Mod 14/05/2018 bon usage des balises
Mod 08/03/2018 gouvernail, à completer
Tout d'abord,
  • Respecter absolument les consignes du skipper, s'il est toujours à bord et en état, ou sinon, de la skippette
  • L'explication viendra après l'ordre. Ensuite, après la visite du bateau, Il importe que le plus possible de membres d'équipage sachent:

jeudi 8 février 2018

Acheter un Ovni

On nous demande souvent, au Salon comme dans les discussions de ponton, comment acheter un Ovni. J'essaie de résumer quelques idées. Je précise que ceci ne s'adresse a priori pas à des Ovnistes qui connaissent tout çà, mais plutôt à ceux qui rêvent de le devenir.


lundi 20 novembre 2017

Sécurité et MOB (homme à la mer) sur Cybèle

Modif 31/03/2015 à faire

Ma plus grande hantise sur Cybèle 17 est de perdre un équipier (ou de passer)  par dessus-bord: c'est le MOB (man Over Board) ou plutôt, de nos jours, la POB (Person Over Board) comme disent les Canadiens. Les "chances" de récupérer une personne passée par dessus-bord sont loin de 100% en équipage réduit.
Je fais ici un résumé de nos procédures, qui sont sûrement à améliorer. Ceci fait partie de notre Briefing Sécurité, que je détaillerai dans un autre post.
J'ajoute que nous avons fait un essai grandeur nature avec la complicité de notre Cédric, et que rien n'est évident ni facile! Commentaires vivement souhaités.